Les parlementaires du Peuple de la liberté (PDL), le parti de Silvio Berlusconi, ont remis à leurs chefs de groupes leurs démissions, en signe de protestation contre la condamnation définitive du Cavaliere à une peine de prison, ont rapporté les médias.
Silvio Berlusconi était réuni avec les parlementaires de son parti à Rome. Il a reçu une ovation et a affirmé, selon ce qu’ont rapporté des participants: «Nous ne pouvons nous soustraire au devoir d’une vraie réforme de la justice et pour cela nous sommes prêts aux élections».
Renato Schifani (Sénat) et Renato Brunetta (Chambre des députés) ont indiqué leur intention de se rendre au palais du Quirinal auprès du président de la République, Giorgio Napolitano, pour porter ces démissions et demander «un retour à la justice».