Showing posts with label dette publique. Show all posts
Showing posts with label dette publique. Show all posts

Tuesday, June 5, 2018

Italie: Giuseppe Conte favorable à la "révision" des sanctions contre la Russie

Giuseppe Conte favorable à la "révision" des sanctions contre la Russie
Le nouveau chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a affirmé mardi que son pays était favorable à la "révision" des sanctions économiques imposées à la Russie par la communauté internationale.

Sunday, January 4, 2015

Merkel s'immisce dans les législatives grecques et suscite la controverse

La chancelière Angela Merkel suscitait dimanche la controverse en Allemagne, jusqu'au sein de sa majorité politique, après une information selon laquelle elle était prête à laisser sortir la Grèce de la zone euro en cas d'arrivée au pouvoir de la gauche radicale dans ce pays.

Saturday, January 3, 2015

Merkel prête à laisser la Grèce sortir de la zone euro

La chancelière allemande Angela Merkel est prête à laisser la Grèce sortir de la zone euro, au cas où la Gauche radicale remettrait en cause la politique de rigueur budgétaire dans ce pays, affirme samedi l'édition en ligne du magazine Spiegel.

Tuesday, December 3, 2013

Le Portugal s’achète du temps en rééchelonnant sa dette

Par Gaelle Lucas
L’opération d’échange d’obligations est un signe positif alors que le pays doit retrouver l’accès aux marchés en juin 2014.

A quelques mois de la fin du plan d’aide de 78 milliards d’euros de l’Union européenne et du FMI, tout succès sur les marchés est bon à prendre pour le Portugal . L’opération d’ échange d’obligations réalisée par le Trésor public portugais mardi en est un. Il a ainsi échangé 2,48 milliards d’euros de dette arrivant à échéance en juin et octobre 2014 et 4,16 milliards d’euros arrivant à échéance en octobre 2015, contre des titres à échéance 2017 et 2018 à des taux de 4,67 % et 4,95 % respectivement.

Friday, November 8, 2013

Standard & Poor's abaisse la note de la France d'un cran. -Le pays avait perdu de sa marge de manœuvre financière et n’était pas en mesure de se réformer

Le pays est désormais classé «AA». Jean-Marc Ayrault estime que l'agence de notation n'a pas «pris en compte toutes les réformes».

L’agence d’évaluation financière Standard & Poor’s a abaissé vendredi la note de la France pour la 2e fois en moins de deux ans, à «AA», estimant que le pays avait perdu de sa marge de manœuvre financière et n’était pas en mesure de se réformer davantage en raison d’un chômage élevé.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a réagi en soulignant que la note de la dette publique française demeure «l'une des meilleures du monde» et en affirmant que l'agence de notation n’avait «pas pris en compte toutes les réformes» dans son analyse, notamment celle, en cours d’adoption, des retraites.

Thursday, February 28, 2013

“La Grèce doit suspendre unilatéralement le remboursement de sa dette”

En Grèce, la classe dirigeante et les gouvernants détruisent la démocratie”, déclare au quotidien grec “Ef. Syn.” Eric Toussaint, professeur en sciences politiques et militant. Selon lui, seul un gouvernement déterminé et s’appuyant sur le peuple pourra obtenir une solution au problème de la dette. A ses yeux, SYRIZA ne doit pas se déplacer vers des positions modérées[1].
-La Grèce semble rester au cœur de la crise de la dette. Vous avez déclaré que le peuple grec, tout en étant au cœur de la crise, constitue aussi l’épicentre de la solution à cette crise. Qu’entendez-vous par là ?
Il est clair que toute l’Europe vit une crise profonde. La classe capitaliste et la Commission européenne, qui opère en son nom, ont déclenché une attaque terrible contre les peuples. La Grèce se trouve au cœur de cette crise mais aussi au centre de la résistance à cette attaque. Des pays comme l’Irlande, le Portugal et l’Espagne, mais également la Roumanie et la Bulgarie, sont aussi victimes de cette attaque.

Thursday, October 4, 2012

De Guindos: Εχει γίνει παρεξήγηση, δεν χρειαζόμαστε πακέτο!

Francois Hollande-Mariano Rahoy
Η Ισπανία δεν χρειάζεται πακέτο στήριξης, δήλωσε ο υπουργός Οικονομικών της χώρας, Luis de Guindos, προσθέτοντας πως η χώρα δεν έχει εναλλακτική παρά να μειώσει το μέγεθος του δημοσιονομικού της ελλείμματος.
"Έχει γίνει μια μικρή παρεξήγηση -η Ισπανία δεν χρειάζεται πακέτο στήριξης", είπε σε διάλεξή του στο London School of Economics, προκαλώντας βουβό γέλιο στο κοινό του.

Ο De Guindos συνέχισε λέγοντας πως υπήρξε πρόταση από την ΕΚΤ να παρέμβει στη δευτερογενή αγορά υπό συγκεκριμένους όρους.

Featured Post

US Democratic congresswoman : There is no difference between 'moderate' rebels and al-Qaeda or the ISIS

United States Congresswoman and Democratic Party member Tulsi Gabbard on Wednesday revealed that she held a meeting with Syrian Presiden...