Σάββατο, 17 Δεκεμβρίου 2016

The Independent: à Alep, il y avait plus de propagande islamiste que d’information

Selon des journalistes britanniques, les terroristes à Alep ont éliminé ou kidnappé des journalistes indépendants afin de faire couvrir les événements sous leur angle. Les médias occidentaux ont joué leur jeu en omettant des détails et déformant parfois les faits.


Il est devenu très dangereux d’être un correspondant étranger couvrant la guerre civil en Syrie. Par exemple, à Alep-Est, où les djihadistes n’hésitaient pas à écarter les journalistes occidentaux (en les tuant ou les kidnappant) et à les remplacer, en tant que sources d’informations locales, par des partisans loyaux qui restaient toujours sous leur strict contrôle, lit-on dans le journal britannique The Independent.


  • C’est ainsi que, par naïveté ou pour promouvoir leurs propres intérêts, les médias étrangers ont permis à des gens qui ne pouvaient travailler qu’avec l’autorisation de groupe comme Al-Qaïda, par exemple le Front al-Nosra et Ahrar al-Sham, de dominer l’agenda des médias. 


L’exemple d’Alep montre qu’il est facile pour des participants aux conflits d’écarter les journalistes qui pourraient donner une image objective de la situation.

Il suffit de tuer ou de kidnapper tel ou tel journaliste afin de créer un manque d’information qu’on peut ensuite combler à sa façon et ainsi prendre le contrôle de l’information qui sort du pays.......http://sptnkne.ws/cZM5
 [fr.sputniknews.com]
17/12/16
-
Sur le même sujet:

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Only News

Featured Post

US Democratic congresswoman : There is no difference between 'moderate' rebels and al-Qaeda or the ISIS

United States Congresswoman and Democratic Party member Tulsi Gabbard on Wednesday revealed that she held a meeting with Syrian Presiden...

Blog Widget by LinkWithin