Σάββατο, 17 Ιουνίου 2017

Quatre F-16 belges vont poursuivre le combat contre l'EI en Syrie: les USA ont demandé à la Belgique de remplacer les Pays-Bas

Un conseil des ministres électronique a validé vendredi la prolongation de la mission de quatre chasseurs-bombardiers F-16 en Syrie jusqu'à la fin de l'année pour pallier un renoncement des Pays-Bas, tout en réduisant le nombre d'appareils et leurs activités.
La décision a été prise à l'initiative du ministre de la Défense Steven Vandeput. Elle avait été annoncée jeudi par le Premier ministre Charles Michel qui effectue une visite de travail de trois jours au Canada.

Les Pays-Bas assureront pour leur part, conformément à l'accord d'alternance conclu avec la Belgique sous le nom de "flip-flop" - mais qu'ils n'ont pas respecté en se déclarant en début d'année incapables d'assurer la mission au cours des six derniers mois de 2017 -, la protection du sol du détachement belge déployé à Azraq.

La demande de prolongation avait été formellement adressée à la Belgique le 9 mai par les Etats-Unis à la suite de l'impossibilité des Pays-Bas d'assurer cette mission.


  • La Belgique a déployé depuis octobre 2014 six avions de combat F-16 en Jordanie, d'où ils opèrent contre des objectifs terrestres de l'EI (alias Daech, selon son acronyme arabe) en Irak et depuis l'été dernier en Syrie. 


La force aérienne néerlandaise attend pour sa part du futur gouvernement de La Haye l'aval pour assurer la succession des Belges à partir du 1er janvier 2018.
 [rtl.be]
 17/6/17
-
Sur le même sujet:

-

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Only News

Featured Post

US Democratic congresswoman : There is no difference between 'moderate' rebels and al-Qaeda or the ISIS

United States Congresswoman and Democratic Party member Tulsi Gabbard on Wednesday revealed that she held a meeting with Syrian Presiden...

Blog Widget by LinkWithin