Πέμπτη, 11 Ιανουαρίου 2018

Poutine: la Russie connaît le responsable de la provocation à la base russe de Hmeimim

la Russie connaît le responsable de la provocation à la base russe de Hmeimim
Ce n'est pas la Turquie qui est le responsable de la provocation à la base russe de Hmeimim, a déclaré ce jeudi Vladimir Poutine aux médias russes.

Le Président russe a indiqué que l'attaque à Hmeimim n'avait rien de bon et que c'était une tentative de provocation, de torpillage des relations de la Russie avec ses partenaires, notamment avec la Turquie.

«Il y a eu des provocateurs, mais ce n'étaient pas les Turcs. Nous savons qui ils sont, nous savons combien et à qui a été payée cette provocation. En ce qui concerne ces incidents, il n'y a rien de bon. Ce sont des provocations visant à torpiller des ententes passées précédemment», a-t-il indiqué.
 [fr.sputniknews.com]
 11/1/18
-
Sur le même sujet:

4 σχόλια:

  1. Les drones des terroristes, qui ont attaqué la base de Hmeimim, ont été conçus par des spécialistes formés dans des pays qui fabriquent de tels appareils, a annoncé l'état-major interarmées russe...

    La conception et l'utilisation des drones fabriqués par les terroristes en Syrie sont des tâches sérieuses dont la réalisation nécessite une formation et une expérience importantes, selon le vice-chef du département de la construction et de l'emploi des drones de l'état-major des forces armées russes Alexandre Novikov.
    «En dépit de leur apparence simpliste, leur fabrication nécessite des connaissances spécifiques, surtout en matière d'aérodynamique et de radioélectronique», a souligné l'officier russe.

    Bien que certaines des pièces utilisées dans ces appareils soient en vente libre, leur construction et utilisation dans le cadre d'un système unique relève d'un problème d'ingénierie complexe, a-t-il ajouté.
    Toujours d'après lui, les terroristes syriens ont reçu des drones de «nouveaux types» dès que ces derniers ont été commercialisés dans divers pays du monde.

    L'état-major interarmées russe est en train de mener des études dans l'objectif de définir les pays producteurs des drones utilisés pour les attaques contre les sites et appareils des forces armées russes en Syrie.
    fr.sputniknews.com

    ΑπάντησηΔιαγραφή
  2. Der russische Präsident Wladimir Putin hat sich auf einem Treffen mit Vertretern russischer Medien und der Presse zum Drohnenangriff auf die russische Basis Hmeimim in Syrien geäußert. Laut Putin sind die Verantwortlichen für diesen Angriff der russischen Führung bereits bekannt...

    Der russische Präsident betonte, dass es sich hierbei eindeutig um eine Provokation gehandelt habe, um die bereits erreichten Vereinbarungen zu untergraben.

    "Es waren Provokateure. Es waren nicht die Türken. Wir wissen, wer das war. Wir wissen, wie viel und wem sie für diese Provokation gezahlt haben. (…) Es sind Provokationen, die auf den Zusammenbruch der zuvor erreichten Vereinbarungen ausgerichtet sind", betonte der russische Staatschef.
    SPUTNIK DE

    ΑπάντησηΔιαγραφή
  3. Angriff auf russische Basen: Moderne Elektronik in primitiven Drohnen entdeckt...

    Jede der Sprengstoff-Drohnen, die in der Nacht zum 6. Januar den russischen Luftwaffenstützpunkt Hmeimim und die Marinebasis Tartus attackierten, habe zehn selbstgebastelte Bomben von jeweils 400 Gramm getragen, teilte Generalmajor Alexander Nowikow vom russischen Generalstab mit. „Jede Bombe war mit kleinen Metallkugeln bestückt und hatte einen geschätzten Wirkungsradius von bis zu 50 Metern.“

    Unbemannte Flugzeuge solcher Klasse könnten nur industriemäßig hergestellt werden, sagte Nowikow. Ihm zufolge ist für ihren Bau eine Spezialausbildung nötig, die nur in den Ländern möglich sei, in denen es eine Drohnenindustrie gebe. Als Sprengstoff sei die hochbrisante Substanz Nitropenta verwendet worden, die in mehreren Ländern, unter anderem in der Ukraine, fabrikmäßig hergestellt werde.
    SPUTNIK.DE

    ΑπάντησηΔιαγραφή
  4. La Russia sa chi ha compiuto gli attacchi provocatori contro le sue basi in Siria, e non è la Turchia...

    Lo ha dichiarato il presidente russo Vladimir Putin nel corso dell'incontro con i rappresentanti dei maggiori media russi.
    SPUTNIK.IT

    ΑπάντησηΔιαγραφή

Only News

Featured Post

US Democratic congresswoman : There is no difference between 'moderate' rebels and al-Qaeda or the ISIS

United States Congresswoman and Democratic Party member Tulsi Gabbard on Wednesday revealed that she held a meeting with Syrian Presiden...

Blog Widget by LinkWithin